qui suis-je ?...la petite curieuse

Sommaire du site PIXIS

-

tas de vieux os
(généalogie)

l'établi du scribe
(jeux de mots)


Ollières
(village du Livradois,
en Auvergne )

regards pixisiens
(nez en l'air
& coups de coeur)

vent d'ailleurs
(les liens de Pixis)

no comment
(étrangetés)

blog pixisien
(échanges, discussions,
remarques, commentaires)

 

icône d'un arbre généalogique GENEALOGIE

traces de vie... ou bulles de vie ?

photo de traces de vie  

Au récit continu des batailles, des traités, des intrigues,
à l'histoire trépidante des héros
devrait succéder l'histoire des inconnus de la terre,
par qui se fait aussi l'Histoire

(Fernand Braudel)

C'est ce que je vais m'efforcer de faire ici. Tenter de remonter le temps, de faire ressurgir des traces de vie de mes ancêtres, d'en démêler l'écheveau, de les replacer dans leur contexte. A ce titre je vais faire de la généalogie.

La science généalogique consiste à rechercher l'origine et étudier la composition des familles. Ce qui ne signifie pas réaliser une liste toute sèche de noms & de dates. Mais bien au contraire s'efforcer de replacer chacun de ses ancêtres dans son environnement sociologique et historique.

Commencer à s'intéresser à ce sujet, c'est mettre timidement le bout du doigt dans un engrenage passionnant qui vous entraîne beaucoup plus loin que vous ne le pensiez au départ.
C'est très enrichissant car il faut s'intéresser à tout : l'histoire, la géographie, la paléographie, la toponymie, l'anthroponymie, la sociologie, les statistiques, la graphologie, les religions, l'architecture, l'organisation administrative... tout cela pour se donner le maximum de chances afin de remonter le temps.
Mais que de récompenses !!

généralités
flèche vers le bas

la vie sociétale
flèche vers le bas

mon arbre généalogique
flèche vers le bas

==> le fil des ..........générations

==> génétique

==> bloguons
.......ensemble

==> vent d'ailleurs

==> un peu d'humour

==> enfance

==> éducation

==> service militaire

==> mariage

==> mort
c

==> cadre de vie

==> démographie

==> les métiers

==> les impôts

==> la religion & autres sens de la vie

Comme vous le voyez les sujets ne manquent pas. Certains ont bien avancés, d'autres sont encore à la traîne... mais tout va bientôt être là. Enfin... je l'espère !


au fil des générations

Qu'est-ce qu'une génération ?

... bonne question ! Voici une réponse trouvée dans la revue Informations sociales n° 30, 1993(1)

pour l'historien c'est l'espace de temps qui sépare chacun des degrés de filiation
pour le sociologue c'est l'ensemble des personnes (...) à peu près du même âge et ayant vécu les mêmes expériences historiques
pour l'ethnologue c'est l'ensemble des individus appartenant à un même degré de descendance
pour le démographe c'est une cohorte (...) constituée par l'ensemble des personnes nées une même année
(la cohorte est l'ensemble de personnes ayant vécu un même évènement démographique durant une période donnée)

D'après Jacques Meurgey de Tupigny dans son Guide des recherches généalogiques aux archives nationales (2), on compte environ trois générations par siècle en ligne masculine (de la naissance du père à la naissance du fils, etc...)

La terminologie de parenté

D'après un article paru dans Gé Magazine dont je n'ai malheureusement pas gardé les références, il est dit à ce propos

niveau
intitulé
cousin germain de son père et de soi "oncle et neveu à la mode de Bretagne" (ou de Bourgogne)
enfants issus de 2 cousins issus de germains des "remués de germains"
petits enfants de 2 cousins issus de germains des "hermets de germains"
ensuite la parenté se compte par degrés, il n'y a pas d'appellation particulière


Le décompte des générations

Pour s'y retrouver dans le décompte des générations, si nécessaire pour comprendre les dispenses de mariage par exemple, encore faut-il connaître le degré de parenté reliant un individu et le membre de la famille qui l'intéresse.
Ce degré de parenté représente le nombre de générations qui les sépare.

Pour en savoir plus et bien comprendre la complexité de la chose (car il y a différence de calcul entre droit canon et droit civil), une page du site "guide généalogique.com" intitulée "Liens de parenté, degrés de parenté et implexe".
En matière de droit civil, un tableau très complet est également paru dans la revue Intérêts Privés n° 474 de janvier 1992 page 37.



G & G : généalogie et génétique

Chacun d'entre nous est l'aboutissement d'une longue chaîne qui fait qu'aujourd'hui, je suis moi, rien que moi et tout moi et vous-même rien que vous et tout vous.

Cette réflexion "basique" pourrait nous faire apparemment verser dans le déterminisme pur et dur. Or il n'en est rien, car comme l'a si bien dit Nina Canault(3), si notre “esprit”, notre “intelligence”, “ce lieu d’où émerge notre créativité même, n’est pas autre chose que la continuation de l’esprit, de l’intelligence et de la créativité des générations antérieures, et, plus étroitement, de ceux dont nous sommes pétris : nos parents et ancêtres", il n'en demeure pas moins que nous avons notre part de liberté et de responsabilité individuelles. "Si je leur dois quelque chose (...), je dispose toutefois d’un potentiel de nouveauté, de création, d’originalité". Et d'enfoncer le clou : “Mon destin m’appartient. Il n’est pas à mes ascendants”.

Ainsi nul ne sera jamais un clône de l'un de ses ancêtres. D'autant que les progrès de la génétique le prouvent. En effet, l'analyse fine du code barre génétique en relevant des marqueurs spécifiques (le chromosome Y transmis de père en fils, et un ADN dit "mitochondrial" transmis par les mères) permet de préciser les origines de chacun (4). Ainsi après analyse de ses gènes (par l'achat d'un kit à retourner à un laboratoire) peut-on apprendre que depuis l'existence de l'homme sur terre l'on est 89 % européen, 5 % est-asiatique et 6 % d'Afrique sub-saharienne par exemple. Cela nous fait remonter le temps d'une façon impossible autrement. Intéressant, non ? Allez, venez bloguer...


un peu d'humour

Rappelons-nous la fable de La Fontaine

Le mulet d'un prélat se piquait de noblesse,
Et ne parlait incessamment
Que de sa mère la jument,
Dont il contait mainte prouesse :
Elle avait fait ceci, puis avait été là.
Son fils prétendait pour cela
Qu'on le dût mettre dans l'histoire.
Il eût cru s'abaisser servant un médecin.
Étant devenu vieux, on le mit au moulin :
Son père l'âne alors lui revint en mémoire.
Quand le malheur ne serait bon
Qu'à mettre un sot à la raison,
Toujours serait-ce à juste cause
Qu'on le dît bon à quelque chose.


 

(1) Les familles à quatre générations par Christiane Delbès et Joëlle Gaymu
in revue Informations sociales n° 30, 1993 - p 8 à 12

(2) Guide des recherches généalogiques aux archives nationales, Jacques Meurgey de Tupigny;
avec une étude sur les recherches biographiques aux Archives de la Seine par François de Vaux de Foletier avant-propos de Charles Braibant (Ministère de l'Education Nle - D° des Archives) - Imprimerie Nle, 1953. Réédité en 1956.
On y trouve une bibliogr. p. 85-100 et un index.
Ce livre est indispensable dès que l'on veut aborder les Archives Nationales. Hélas il est épuisé et donc il faut avoir la chance de pouvoir le trouver en livre d'occasion ou le consulter par exemple à la BNF à Tolbiac (sa référence est 8-L43-119 et sa notice sur le site de la BNF est FRBNF36273329)
Un exemplaire existe également à la bibliothèque de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS/UPR 841) 40, Avenue d'Iéna à Paris

(3) Comment paye-t-on les fautes de ses ancêtres, Nina Canault, Ed. Desclée de Brouwer 1998 p. 13, 81
C'est ce qu'Hermann Hesse qu'elle cite disait déjà en 1949 “(...) chacun de nous est le dépositaire d’un héritage et le porteur d’une mission"

(4) Dans sa chronique parue dans Le Figaro du 10 mai 2006 et intitulée "la généalogie est-elle atteinte d'une fièvre génétique ?", Jean-Luc Nothias signale le projet "Genographic" mis en place par la National Geographic Society en association avec IBM et la Waitt Family Foundation et dont l'objectif est d'analyser des centaines de milliers d'échantillons ADN relevés dans les communautés indigènes et chez tous ceux qui le veulent.


MAJ mardi 13 août, 2013

Merci de passer par le blog...